Faire une pause de « mauvaise nouvelles »

Et si nous faisions une pause de mauvaises nouvelles…

Il nous arrive tous de traverser une tempête au moins une fois dans nos vies… ce n’est pas de cela dont je désire te parler !

Lorsque j’ai fait mes études d’infirmière, j’ai été surprise d’apprendre que l’affinité du CO (monoxyde de carbone ou gaz d’échappement de voiture) pour l’hémoglobine est entre 210 à 260 fois plus forte que celle de l’oxygène.

Un paralysé porté par quatre hommes

Un homme paralysé est amené à Jésus. Une histoire peut-être bien connue de nous tous ! Une histoire en rapport avec le monde de la santé, car il est parlé d’un homme atteint de paralysie. Depuis combien de temps, on ne sait pas… un accident ? Une tumeur ? Une maladie dégénérative ? Tant de choses peuvent traverser notre esprit en tant que professionnel de santé.

J’étais une belle chenille…

J’étais une belle chenille. Le croiriez-vous ? J’étais d’une belle couleur verte avec de petites taches orange, un orange que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans la nature, même pas sur une autre chenille. Je me déplaçais avec grâce d’une feuille à l’autre, d’un arbre à l’autre. Je mangeais et je mangeais, je voyageais et me déplaçais sans souci.

Renforcer sa résilience en période d’incertitude…

Un des points qui paraît essentiel dans ce que nous vivons actuellement dans ce monde complexe et qui change continuellement, c’est de « cultiver une attitude positive ». C’est en tout cas ce que nous disent de nombreux sites qui parlent de résilience dans le stress.

En fait, notre Dieu nous en parle constamment dans sa Parole.

Heureux…

Heureux… ceux qui se reconnaissent spirituellement pauvres,

Heureux… ceux qui pleurent,

Heureux…ceux qui sont humbles,

Heureux…ceux qui ont faim et soif de justice,

Heureux…ceux qui témoignent de la bonté et de la compassion.

En lisant ces textes tellement connus de la Bible (Matthieu 5), j’avais l’impression qu’ils vous définissaient,

Non, jamais…

Jamais, je ne lâcherai ta main… tu es ce que j’ai de plus précieux. Sais-tu que j’ai donné ma vie pour que tu puisses toujours te relever ? Mon sang a été versé pour payer la rançon de ta liberté.

Mon plus grand désir est de te voir relevé(e), restauré(e) et guéri(e).

Et qu’ensemble,

L’après…

Dans l’après-crucifixion, les disciples se retrouvent là, ensemble, dans l’incompréhension de ce qui vient de se passer. Les choses sont allées trop vite, trop mal… Ils viennent de perdre leurs illusions d’un Messie sauveur, d’un Messie qui les délivrerait du « mal » de l’oppression romaine. Voilà qu’ils l’ont vu mourir et leur rêve est mort dans la foulée.