Faire une pause de « mauvaise nouvelles »

Et si nous faisions une pause de mauvaises nouvelles…

Il nous arrive tous de traverser une tempête au moins une fois dans nos vies… ce n’est pas de cela dont je désire te parler !

Lorsque j’ai fait mes études d’infirmière, j’ai été surprise d’apprendre que l’affinité du CO (monoxyde de carbone ou gaz d’échappement de voiture) pour l’hémoglobine est entre 210 à 260 fois plus forte que celle de l’oxygène. Cela signifie que même présent en quantité infime dans l’air, l’hémoglobine du sang s’attachera préférentiellement au CO plutôt qu’à l’oxygène. Expliqué autrement, cela signifie que nos globules rouges préféreront se lier à quelque chose qui les tuera même si l’oxygène est également disponible !

Cela me fait beaucoup penser à notre manière de nous « connecter » aux mauvaises nouvelles qui nous environnent… Cette propension à être attiré par les événements négatifs, les traits de caractère ou attitudes négatives de ses collègues, voisins ou amis, et de se laisser « étouffer » par cela, semble être la tendance de tout être humain. Nos médias en sont le triste reflet ! Nous en voyons également quelquefois les conséquences psychologiques et physiques dans nos vies… en manque d’oxygène, le souffle court, et me voilà épuisé, irritable ! Au niveau spirituel, cela signifierait-il moins de « souffle », moins de « Ruach » et moins de foi ? Oui, je le crois. Cela tue la vie en nous et notre capacité à marcher avec Dieu.

Et si, pendant ce temps d’été, tu prenais la décision de contrecarrer cette tendance naturelle désastreuse et te concentrer plutôt sur les bonnes nouvelles autour de toi, sur les côtés positifs des personnes qui t’entourent, mais également sur les bonnes nouvelles du Royaume de Dieu ? Dieu fait des choses ordinaires et extraordinaires dans ta vie, au travers de ta vie et dans ce monde… les vois-tu ?

Nous te bénissons dans le nom de Jésus afin qu’Il augmente l’acuité de ta vision spirituelle afin que tu comprennes en quoi consiste l’espérance vivante à laquelle tu as été appelé et que tu saches quelles merveilles tu es en droit d’attendre, car inépuisable est la richesse du glorieux héritage que Dieu réserve à ceux qui lui appartiennent (Eph. 1,18 Parole Vivante).

Amen

Bel été

Marilyn

Laisser un commentaire