« Le simple fait de prier ou d’écrire apaise les émotions »

Bonjour à toi qui me lis !

Ce matin dans un magazine local, un titre attire mon attention : « Le simple fait de prier ou d’écrire apaise les émotions ». Il s’agit d’un interview de Boris Cyrulnik, écrivain et neuropsychiatre. Juif ayant échappé à la mort en tant qu’enfant pendant la guerre,

Les choses visibles proviennent de l’invisible !?!

Jusqu’à quel point sommes-nous conscients du monde spirituel qui nous entoure ?

Je pense qu’un bon moyen de le savoir, c’est « notre vie de prière » !

Il y a quelques années, un enseignant de la Bible avait l’habitude de nous dire, ton ministère n’ira pas au-delà de ta vie de prière,